26/12/2018

Et c’est reparti pour un nouveau scandale chez le géant américain.

Facebook vient d’annoncer avoir découvert une faille dans leur système de sécurité, donnant l’accès aux photos de près de 7 millions d’utilisateurs à plus de 1500 applications reliées au réseau social. Ce bug a rendu accessibles entre le 13 et le 25 septembre des photos non ouvertement partagées, à savoir celles des Stories, du Marketplace et les photos importées mais non-partagées.

2018 est une année noire pour Facebook qui affronte pour la troisième fois un scandale lié à la protection des données personnelles.

Tous les utilisateurs touchés par cette faille seront avertis par le géant américain, qui par ailleurs, s’excuse pour la gêne occasionnée.

Via le lien suivant, vous pouvez vérifier par vous-même si vous êtes concerné par cette violation de données personnelles :

https://www.facebook.com/help/200632800873098?ref=photonotice#_=_

Si votre compte n’a pas été touché, le message qui suit s’affichera :

En outre, Facebook conseille de vous connecter à toutes les applications avec lesquelles vous avez partagé des photos Facebook et de vérifier à quelles photos celles-ci ont accès.

Dès la semaine prochaine, le groupe proposera aux développeurs desdites applications un outil d’identification des utilisateurs dont certaines photos pourraient avoir été utilisées sans consentement.

Et ce n’est pas tout, le New York Times vient de découvrir que Facebook avait passé un accord avec les grandes entreprises telles que Amazon, Google, Netflix,… pour permettre à ces dernières d’accéder à de nombreuses données d’utilisateurs.  Bien entendu, tout le monde dément ces accusations.

Un seul conseil à l’avenir : Réfléchissez à deux fois avant de poster vos photos, vos statuts, vos messages sur Facebook. Tout y reste et nul n’est à l’abri d’une nouvelle faille.

Ecrit par Sophie Everarts de Velp